nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Médias sociaux : une "mine d'or" pour les pédophiles

Médias sociaux : une "mine d'or" pour les pédophiles
Pixabay

AUDIO - Reportage de Jean-Simon Bui et entrevue avec René Morin

il y a 12 jours

Parents qui partagez des photos de vos enfants sur les médias sociaux, faites preuve de vigilance.

Des photographies et des vidéos apparemment innocentes peuvent être récupérées à mauvais escient par des cyberpédophiles et partagées sur des sites de pornographie juvénile.

Certaines études rapportent que 50 % des contenus pédophiles sur le web proviennent des médias sociaux.

Les photos sont souvent retouchées, remontées puis repartagées sur des plateformes obscures.

Le phénomène prend de l'ampleur selon le porte-parole du Centre canadien de protection de l'enfance René Morin, qui enjoint les parents à la plus grande prudence.

Les médias sociaux sont une mine d'or pour les personnes avec un penchant pédophile.

René Morin

Des chaînes Youtube présentant des vidéos mettant en scène des enfants dans des activités inoffensives sont également prisées par les pédophiles. Le géant a d'ailleurs fait le ménage dans ce type de contenu le mois dernier, effaçant 150 000 vidéos et 625 000 commentaires.

 

 

 


Auto 360

avec Daniel Boudreault

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.