nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

«Je regrette de ne pas avoir tué plus de personnes» - Alexandre Bissonnette

«Je regrette de ne pas avoir tué plus de personnes» - Alexandre Bissonnette
Cogeco Nouvelles via SQ

Alexandre Bissonnette

Coup de théâtre, Alexandre Bissonnette a feint ne pas avoir souvenir d'avoir tué six musulmans lorsqu'il a fait irruption dans la soirée du 29 janvier 2017 au Centre culturel islamique de Québec.

Il a confessé avoir pleinement souvenir des événements contrairement à ce qu'il a dit en interrogatoire.

Une confession qu'Alexandre Bissonnette a faite le 20 septembre dernier à une agente de liaison du Centre de détention de Québec, alors qu'il a dit être «tanné de jouer un rôle».

«Ce n'est pas vrai, que je ne ne souviens pas», a-t-il ajouté.

«Je regrette de ne pas avoir tué plus de personnes», a-t-il confessé lors de cette rencontre. Une citation qui a semé l'émoi dans la salle d'audience, lorsque lue par le procureur de la Couronne, Thomas Jacques.

Le meurtrier a ajouté qu'il «voulait la gloire», et qu'il avait en admiration les tueurs de masse depuis son adolescence. «Ce sont mes idoles», a-t-il indiqué.

Alexandre Bissonnette a souvenir d'avoir abattu froidement deux fidèles qui se trouvaient à l'extérieur de la mosquée en tirant à bout. Il se souvient aussi très bien qu'Azzedine Soufiane ait tenté de l'arrêter dans sa folie meurtrière, et de s'être acharné sur lui.

«J'ai manqué mon coup, je devais mourir», a-t-il conclut dans un discours qualifié de «cohérent» par l'intervenante.

Alcool et antidépresseur

Bien qu'il sache que l'alcool et les antidépresseurs ne font pas bon ménage, Alexandre Bissonnette s'est procuré une canette de boisson alcoolisée à peine 20 minutes avant d'ouvrir le feu. C'est ce que démontre les images captées par la caméra de surveillance d'un dépanneur du chemin Sainte-Foy, non loin du lieu de l'attentat.

Que Québec se lève

En direct de 07:00 à 10:00

2036
100

Que Québec se lève

avec Paul-Raphaël Charron

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.