nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Légère hausse des profits de Cogeco

Légère hausse des profits de Cogeco
Photo: Archives La Presse canadienne

Cogeco Communications a augmenté légèrement son bénéfice et ses revenus au premier trimestre, un résultat surtout attribuable à la progression des services d'internet au pays.

Le bénéfice au premier trimestre a été de 76,5 millions de dollars, ou 1,55 $ par action, par rapport à 75,0 millions, ou 1,53 $ par action, lors de la période correspondante de l'exercice 2017, selon les résultats publiés mercredi, après la clôture des marchés.

Les revenus ont augmenté de 4,5 millions, ou 0,8%, à 553,6 millions, essentiellement stimulés par la croissance de 3,2% au sein du secteur des services à large bande canadiens.

Cette croissance a été minée en partie par des diminutions de revenus de 1,4% au sein du secteur des services à large bande aux États-Unis et de 4,5% au sein du secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) aux entreprises.

La diminution des revenus des services d'internet aux États-Unis au premier trimestre clos le 30 novembre 2017 a été surtout attribuée à la dépréciation du dollar américain par rapport au dollar canadien.

Cogeco a fait état d'une croissance du nombre de clients des services internet tant au Canada qu'aux États-Unis.

Le recul des revenus des services de TIC aux entreprises aux États-Unis a été expliqué principalement par la hausse du taux de désabonnement et des «pressions concurrentielles» sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau.

La société mère, Cogeco, a vu ses revenus augmenter de 3,0 millions, ou 0,5%, pour se chiffrer à 586,1 millions, stimulés par la croissance de 0,8% du secteur des communications.

Cette croissance a été en partie plombée par la «pression des marchés» sur les activités des médias.

Le bénéfice est demeuré essentiellement inchangé à 81,8 millions, comparativement à 82,0 millions pour le premier trimestre de l'exercice 2017. Cogeco a fait état de baisses des amortissements et des charges financières, contrebalancées en partie par la diminution du BAIIA ajusté.

Atlantic Broadband

Le 4 janvier, la filiale de la société aux États-Unis, Atlantic Broadband, a conclu l'acquisition de la quasi-totalité des actifs des systèmes de câblodistribution de Harron Communications - exerçant ses activités sous le nom de MetroCast -, qui desservait environ 125 000 clients d'internet, 75 000 clients de vidéo et 36 000 clients de téléphonie au 30 novembre 2017.

La transaction évaluée à 1,4 milliard $ US permet à Atlantic Broadband d'étendre sa zone de couverture dans 11 États longeant la côte Est des États-Unis, du Maine jusqu'en Floride, a indiqué Cogeco.

«Les résultats pour notre premier trimestre correspondent, de façon générale, à nos projections pour l'exercice complet, qui ont été présentées avant l'acquisition de MetroCast», a déclaré le président et chef de la direction, Louis Audet, ajoutant que la filiale des services à large bande canadiens avait obtenu des résultats financiers «qui surpassent les attentes».

M. Audet a affirmé que la filiale Atlantic Broadband a enregistré des résultats en phase avec les attentes, «en excluant l'incidence de difficultés imprévues causées par le passage de l'ouragan Irma en Floride à l'automne».

Parlant d'un «marché en constant changement caractérisé par une concurrence de plus en plus féroce» dans les services de TIC aux entreprises, le chef de la direction a soutenu que la filiale Cogeco Peer 1 poursuivait «son parcours qui devrait lui permettre de renouer avec la croissance».

Le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré mercredi un dividende déterminé trimestriel de 0,475 $, comparativement à un dividende de 0,43 $ par action payé au cours de la période correspondante de l'exercice 2017.  


Doc Mailloux et Josey

avec Josey Arsenault

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.