nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Le Port à la défense de son projet de terminal de conteneurs

Le Port à la défense de son projet de terminal de conteneurs
Cogeco Nouvelles

Mario Girard

QUÉBEC - L'année 2017 aura été bénéfique pour le Port de Québec autant au chapitre des croisières que du transbordement.

Les activités de transbordement ont connu une hausse de près de 11%, dopé notamment par la demande en minerai de fer.

Sur deux ans, l'augmentation du tonnage est de 28%, et l'administration portuaire croit être en mesure de poursuivre sur cette lancée en 2018.

Au niveau des croisières, l'administration portuaire a enregistré un record en 2017 en fracassant le cap des 200 000 croisiéristes.

Un record qui devrait être battu dès cette année.

2018 marquera également la première venue de l'un des navires de la Disney Cruise Line.

Un terminal de conteneurs qui soulèvent bien des questions...

Le climat de scepticisme à l'égard du projet de terminal de conteneurs au Port de Québec est normal et naturel aux dires de son PDG.

Mario Girard, qui mise sur le projet Beauport 2020 pour pérenniser les activités du port à long terme, ne s'en fait pas trop...

Mario Girard veut mieux expliquer son plan de match

il y a 7 jours

L'administration portuaire souhaite convier la population dans les prochaines semaines à des portes ouvertes lors desquelles le projet sera démystifié.

M. Girard espère toujours obtenir en 2018 le feu vert des autorités environnementales afin d'amorcer le plus rapidement possible les travaux de ce nouveau terminal capable d'accueillir annuellement un demi million de conteneurs.

 

 

 


Duhaime-Ségal le midi

avec Éric Duhaime

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.