nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

 Fibre optique: Hydro-Québec pourrait aider les régions

 Fibre optique: Hydro-Québec pourrait aider les régions
Photo: archives PC

Le siège d'hydro-Québec à Montréal

MONTRÉAL - Hydro-Québec étudiera la possibilité d'utiliser ses surplus de fibre optique pour aider les régions éloignées à améliorer leurs services de télécommunications.

La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, et le directeur général de la société d'État, Éric Martel, ont annoncé mardi la tenue de cette étude, qui devrait être complétée d'ici la fin de l'année.

Cette avenue ne devrait toutefois pas compromettre la mission première d'Hydro-Québec, «qui consiste à produire, transporter et distribuer l'électricité pour la population québécoise», est-il écrit dans un communiqué transmis par le bureau de Mme Anglade.

Hydro-Québec se penchera sur plusieurs points dans le cadre de cette étude, dont «les aspects techniques, légaux, réglementaires et opérationnels, ainsi que ceux liés à la sécurité physique et cybernétique», précise-t-on.

En ce moment, à l'échelle de la province, près de 340 000 ménages québécois n'ont pas accès à internet ou ont une connexion à faible débit, selon le ministère.

La Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui se penche sur cette question depuis 2016, s'est dite satisfaite de cette «excellente» nouvelle de la ministre.  


Bouchard en parle

avec Sylvain Bouchard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.